Qu’est-ce que la psychologie positive ?

La psychologie positive, courant de recherche scientifique en psychologie, est fondée en 1998 par Martin Seligman et marque un changement de paradigme : et si, plutôt que de se focaliser sur le soin des troubles mentaux et l’atténuation du malheur, la psychologie s’intéressait au développement du bien-être et du bonheur ?

Définition : « l’étude des conditions et processus qui contribuent à l’épanouissement ou au fonctionnement optimal des gens, des groupes et des institutions. » S. Gable, J. Haidt (2005).

Les études de différents chercheurs dont Sonia Lyubomirsky, montrent que le bonheur a plusieurs composantes :

– 50% provient de notre capital génétique, notre perception des émotions positives est en partie héréditaire.

– 10% se rapporte à notre environnement et aux circonstances extérieures auxquelles nous ne pouvons rien : être né à telle époque, dans telle famille…

– Les 40% restants sont nos attitudes, nos comportements, nos styles de pensée et ils forment ce que l’on appelle la part active, ce sont nos choix, petits ou grands.

Une nouvelle science est née !

Coaching
Coaching

Laisser un commentaire