aromathérapie

On ne va pas se le cacher l’hiver est long ! Le mauvais temps, le froid, les maladies… Pour ma part je viens d’enchaîner 30 jours de maux divers et variés. Ras le bol ! Suivant une formation en aromathérapie, je vous ai concocté une liste des solutions naturelles pour se soigner en douceur afin de ne pas surcharger son foie avec des médicaments dont on pourrait souvent se passer.

Important :
• Mes conseils ne remplacent pas une première visite chez le médecin
• L’utilisation des huiles essentielles est à réaliser avec précaution
• Je ne garantis pas les résultats sinon je serais moi-même en parfaite santé
• Ne jamais prendre des huiles essentielles plus de 3 semaines d’affilées
• Attention aux allergies

GRIPPE

L’essentiel :
• Les agents pathogènes changent à chaque saison.
• Le virus se propage dans l’air ou par contact.
• L’incubation dure de 1 à 7 jours selon l’état de santé de la personne au moment de la contamination.
• La grippe se manifeste par une brusque fièvre, suivie d’une grande fatigue, de douleurs musculaires et articulaires, de maux de tête, de nez qui coule…
• Elle disparaît généralement au bout de 7 à 10 jours.
• Elle peut être grave chez les personnes fragiles.

Les solutions Phyto :
• L’échinacée : les fleurs et les racines de la variété Echinacea purpurea sont utilisées pour prévenir des infections. Elle est riche en alcamides et polysaccharides, substances impliquées dans l’activation du système immunitaire.
• La Propolis : Résine antibactérienne et antivirale. Efficace dans toutes les pathologies ORL.
• Le thym : ses feuilles et ses fleurs concentrent des flavonoïdes, des acides phénoliques et du thymol permettant de combattre efficacement les affections inflammatoires et bactériennes des voies respiratoires. Il peut aussi être utilisé dans un cadre préventif.

Les solutions Aroma :
• Ravintsara : antivirale exceptionnelle et expectorante. On note aussi son caractère antibiotique, elle renforce l’immunité en stimulant les glandes surrénales. Elle est aussi antidouleur et antispasmodique. Elle est interchangeable avec l’huile essentielle de Saro qui dispose des mêmes propriétés. À diffuser dans une pièce dans un bol d’eau chaude avec de l’eucalyptus radié, attention à bien aérer la pièce. En application sur le bas du dos + thorax, 3 gouttes mélangées à une huile végétale à renouveler 4/5 fois par jour.
• Eucalyptus radié : excellent antibactérienne, anti infectieuse et antiseptique des voies respiratoires et urinaires. Elle apaise les maux de gorge, elle aide à évacuer les sécrétions en les fluidifiant (expectorant et mucolytique), elle stimule l’immunité. Elle est aussi antivirale, anti-inflammatoire et cicatrisante. 1 goutte sur un comprimé neutre ou un sucre 4 fois par jour.
• Niaouli : antivirale, anti infectieuse et antifongique, elle peut être utile pour faire baisser la fièvre. 1 goutte sur un comprimé neutre ou un sucre 4 fois par jour.

Les trucs en plus :
• On boit ! beaucoup d’eau, de tisanes de Thym.
• On se supplémente en vitamine C.

GASTRO

L’essentiel :
• Deux principaux virus sont responsables de la fameuse gastro-entérite : les rotavirus et les norovirus.
• La contamination s’effectue par voie digestive, par contact avec une personne infectée ou aliments et objets touchés par cette même personne infectée.
• La durée d’incubation est de 3 à 4 jours.
• Les symptômes sont une diarrhée aiguë pouvant s’accompagner de nausées et vomissements et parfois fièvre et douleurs abdominales.
• Les symptômes disparaissent en moins d’une semaine.

Les solutions Phyto :
• Gingembre : anti vomitif.
• Aigremoine en infusion. Action astringente et anti-inflammatoire.
• Myrtilles : en pur jus, un verre par jour. Son action astringente est très efficace pour les diarrhées. Son action antioxydante aide à la guérison en général.

Les solutions Aroma :
• Origan compact : Forte action antibactérienne, ne détruit pas la flore intestinale, et c’est la plus antiseptique de toutes ! Par ailleurs elle est anti infectieuse et très antivirale. 1 goutte sur comprimé neutre avant ou après les 3 repas.
• Menthe poivrée : très efficace sur les nausées. Elle est anti spasmodique, anti-infectieuse et antibactérienne. C’est un antiseptique général. En olfaction plusieurs fois par jour. Je déconseille de l’appliquer sur la peau car elle peut être très irritante (attention à ceux qui voudraient l’utiliser dans le bain c’est extrêmement dangereux).
• Estragon : Antidouleur et antispasmodique. À diluer dans huile végétale puis masser le ventre dans le sens des aiguilles d’une montre.
• Cannelle de Ceylan : C’est l’huile essentielle tueuse par excellence ! Elle tue 99.99% des microbes et s’occupe de toutes les infections. Elle est aussi antiseptique, antivirale et antibactérienne. Son action antiseptique intestinale est considérée comme l’anti diarrhéique par excellence ! 1 goutte sur comprimé neutre ou sucre 4 fois par jour.

Les trucs en plus :
• Boire encore et toujours car la gastro entraîne une déshydratation. Pour ma part? je fais cuire un sachet de riz et je bois l’eau de cuisson. Ce n’est pas très bon effectivement mais l’amidon tapisse la paroi intestinale ce qui soulage les maux de ventre.
• L’argile verte : véritable pansement gastrique elle soulage vos intestins et son action anti infectieuse chasse les mauvaises bactéries. 1 cuillère dans un grand verre d’eau on mélange avec une cuillère en bois et on laisse poser 12h, on couvre puis on boit l’eau stagnante. Attention à ne pas dépasser quelques jours et à éloigner la consommation d’une prise de médicaments car l’argile absorbe tout.
• Une fois l’infection passée, on reconstruit sa flore intestinale à l’aide de probiotiques (demander conseils à son pharmacien).
• On ne mange pas gras, pas de café. On prend des bananes pour limiter la perte de potassium et en mise tout sur les carottes et viandes maigres. Surtout pas de laitages !
• On dort sur le ventre.

RHUME

L’essentiel :
• Environ 250 rhinovirus responsables du rhume.
• On peut être contaminé en parlant avec un malade situé à moins de 70 cm.
• Le virus peut survivre 3 heures sur une poignée de porte (ah le gros bâtard).
• L’incubation dure de 1 à 3 jours pendant lesquels on ressent des picotements dans le nez.
• Les symptômes sont la fatigue, l’écoulement nasal, la congestion, des éternuements, des maux de tête et parfois une légère fièvre.
• La maladie disparaît d’elle-même au bout de 7 à 10 jours.

Les solutions Phyto :
• Le thym : ses feuilles et ses fleurs concentrent des flavonoïdes, des acides phénoliques et du thymol permettant de combattre efficacement les affections inflammatoires et bactériennes des voies respiratoires. Il peut aussi être utilisé dans un cadre préventif.
• L’échinacée : les fleurs et les racines de la variété Echinacea purpurea sont utilisées pour prévenir des infections. Elle est riche en alcamides et polysaccharides, substances impliquées dans l’activation du système immunitaire.

Les solutions Aroma :
• Eucalyptus radié : excellent antibactérien, antiinfectieux et antiseptique des voies respiratoires et urinaires. Elle apaise les maux de gorge., elle aide à évacuer les sécrétions en les fluidifiant (expectorant et mucolytique), elle stimule l’immunité. Elle est antivirale, anti-inflammatoire et cicatrisante.
• Niaouli : antivirale, antiinfectieuse et antifongique, elle peut être utile pour faire baisser la fièvre.
Réflexe : Inhalation. 3 gouttes d’Eucalyptus radié + 3 gouttes de Niaouli dans un grand bol d’eau chaude avec une serviette sur la tête. Par ailleurs, il existe aussi des préparations toutes faites comme Pérubore.

Les trucs en plus :
• Granions de bismuth : Ce médicament appartient à la famille des éléments minéraux traces (oligo-éléments). Il est utilisé comme modificateur de terrain, en particulier au cours des états grippaux ou des infections virales du nez, de la gorge et des oreilles.
• Se laver le nez régulièrement à l’eau salée ou sérum physiologique.

MAUX DE GORGE

L’essentiel :
• La rhinopharyngite et la laryngite sont des affections virales.
• Elles sont très contagieuses et les précautions sont les mêmes que pour le rhume.
• Angine rouge (virale) ou blanche (bactérienne) faites le test !
• Symptômes de la rhinopharyngite : gorge enflée et douloureuse, éventuellement fièvre.
• Symptômes de la laryngite : mal de gorge peu intense, enrouement ou extinction de voix.
• Symptômes de l’angine : fort mal de gorge, fièvre, mauvais état général et grande fatigue.

Les solutions Phyto :
• Le thym : ses feuilles et ses fleurs concentrent des flavonoïdes, des acides phénoliques et du thymol permettant de combattre efficacement les affections inflammatoires et bactériennes des voies respiratoires. De plus, il peut aussi être utilisé dans un cadre préventif. Tisanes avec miel et citron sont à privilégier pour hydrater la gorge.
• Aigremoine : en tisane pour ses propriétés anti-inflammatoires.

Les solutions Aroma :
• Thym à Tujanol : Antibactérienne majeure, antivirale, elle est remarquable dans toutes les affections respiratoires 1 goutte sur un comprimé neutre ou sucre 4 fois par jour / application avec huile végétal sur la zone du cou.
• Niaouli : utilise pour les bronches encombrées, antivirale, anti infectieuse, antifongique. 1 goutte sur un comprimé neutre ou sucre 4 fois par jour.

Les trucs en plus :
• Boire du jus d’ananas toutes les 2 heures car son enzyme la bromelaïne aurait des propriétés cicatrisantes.
• Humidifier l’air ambiant.
• Ne pas agresser les muqueuses avec des boissons trop chaudes ou trop froides.
• Pas de produits laitiers.

Sources :
– La bible des huiles essentielles de Danièle Festy
– Moins de médicaments, plus de plantes du docteur Laurent Chevallier

Leave a Comment: